Muscade

  1. Accueil
  2. Épices brutes
  3. Épices des lointains
  4. Épices inclassables
Muscade

Fiche technique

Provenance Sri Lanka
Poids net 35 g
Conservation / Utilisation Au sec, à l’abri de la lumière Il faut toujours la râper car, moulue, elle perd très vite son parfum.
Prix TTC 6,90 €

Epice pure

Les mots d'Olivier Roellinger

La noix de Muscade fut découverte en 1512 dans l´archipel des Moluques, terre d´origine de la muscade, par les Portugais avant que les Hollandais ne s´en emparent totalement en 1602. L´île Banda, parfaitement gardée, était la seule autorisée à se consacrer à son exploitation et pour garantir leur monopole, ils détruisaient les plants dans les autres îles de l´archipel. Tout était bon pour maintenir les cours très élevés et les Hollandais allaient jusqu´à tremper les noix dans un lait de chaux pour détruire leurs propriétés germinatives. Quelques décennies plus tard, le malouin Mahé de la Bourdonnais et Pierre Poivre réussirent à subtiliser quelques plans de muscadiers et de girofliers aux Hollandais pour les implanter dans les îles de France et de Bourbon... Elle était proposée au XVIIeme siècle comme remède à des dizaines de maladies.
Sa saveur riche et chaude, très légèrement sucrée en fait une épice ronde et sensuelle. La saveur du macis, peut-être plus fine, est un peu plus amère.

Notes botaniques

La muscade est l´amande du myristica fragrans. Le muscadier produit deux épices, la muscade et le macis. Il donne un joli fruit jaune de la grosseur d´un abricot qui, en mûrissant s´ouvre et fait apparaître un gros noyau rouge vif. Cette résille de fibres rouges appelée macis enveloppe un tégument ou coque qu´il faut briser pour obtenir la noix de muscade.

Histoire

La muscade parfume merveilleusement toutes les préparations à base de lait, crème et œufs mais aussi les pommes de terre et les choux-fleurs. Son mariage avec la mer est particulièrement intéressant pour parfumer une nage ou un beurre citronné. Je l´aime avec le miel, les poires, les cerises, le citron et, presque toujours auprès de la vanille.