1. Accueil
  2. Mes Recettes
  3. La palourde, le chou-fleur, une pointe de crème et l'envie de partir

La palourde, le chou-fleur, une pointe de crème et l'envie de partir

Vivres

Pour 4 personnes

20 palourdes
1 noix de beurre
1 cuillère à café de vinaigre de cidre
1 bouquet de cerfeuil musqué (ou classique)
2 échalotes nouvelles
2 cuillères à soupe de poudre du voyage
2 cuillères à soupe d’huile de niora
Gros sel

Crème de chou-fleur :
1 chou-fleur d’environ 1 kg
30 cl de lait
20 cl de crème liquide
1 cuillère à café de sel fin
1 noix de muscade râpée
½ cuillère à café de piment ancho roco en poudre (ou d’Espelette)

Route

La crème de chou-fleur :
Laver le chou-fleur. Prélever avec le couteau sur le chou-fleur des petits bouquets (sommités) de 50cm.

Couper le reste en morceaux et le cuire dans l’eau bouillante avec le lait, la crème, la muscade, le sel et le piment durant 10 à 15 minutes environ.
Mixer le tout fortement. Filtrer à la passoire fine et presser fortement pour récupérer un maximum de pulpe. Réserver.


Laver les deux échalotes, les débarrasser des fanes jaunies et les couper en deux. Cuire les échalotes à l’eau bouillante salée 1 minute puis les égoutter.
Cuire quelques secondes à l’eau bouillante salée les sommités ; elles doivent rester croquantes.

Réchauffer la crème à la limite de l’ébullition, rajouter un peu d’eau si nécessaire pour la détendre et la mixer une nouvelle fois pour l’aérer.

Dans une casserole verser les palourdes. Ajouter le beurre et le vinaigre. Porter sur vif avec un couvercle. En quelques secondes les palourdes sont ouvertes.

Dans des assiettes creuses, verser la crème de chou-fleur puis le jus de cuisson des palourdes filtré. Déposer les palourdes chaudes, les pluches de cerfeuil. Saupoudrer de la poudre du Voyage et ajouter un trait d’huile de niora.