Piment du Béarn F4

  1. Accueil
  2. Épices Roellinger
Piment du Béarn  F4

Fiche technique

Ingrédients Piment
Provenance France, Maison Malnou
Poids net 35g
Conservation / Utilisation Au sec, à l'abri de la lumière.
Prix TTC 10,50 €

Notes de poivrons. Pour relever en douceur légumes et crudités.

Conseil Échelle de Scoville F4. Ce piment du Béarn assaisonne à merveille les vinaigrettes et les ratatouilles.

Les mots d'Olivier Roellinger

Nous avons tout de suite apprécié ce piment du Béarn, légèrement pimenté, à la couleur rouge tendre, pour ses notes douces de poivrons. La singularité de ce piment tient au soin apporté à l’affinage avec un séchage à froid.
La famille Malnou donne sa plus belle énergie à chaque étape pour aboutir à un piment de qualité. Nous sommes au quotidien à Cancale dans cette même quête. Et c’est la raison pour laquelle leur travail est entré en résonance avec le nôtre.

Histoire

Ce piment du Béarn que nous présentons est une histoire de famille, celle de la famille Malnou. Dominique, le père, s’est pris de passion pour ce piment qui provient de la même variété que le piment d’Espelette que l’on trouve à 80km.
Dans un petit village du Béarn, la famille tient le même café depuis cinq générations. Dans ce lieu de retrouvailles, et comme dans toutes les maisons de la région, il était d’usage de mettre à sécher le piment cultivé dans le jardin pour ensuite l’utiliser dans la cuisine toute l’année.
Dominique, ingénieur de métier, a travaillé pendant des années pour obtenir une poudre de piment d’exception. Passionné par le patrimoine de sa région, il l’a fait comme un passe-temps.
Et puis la poésie de la vie a fait que ses enfants, son fils, sa fille Margaux et son gendre Anthony, ont décidé de faire connaître ce piment si particulier du Béarn. Aujourd’hui, toute la famille est réunie dans cette aventure autour de ce piment singulier qui nous raconte l’histoire de ce territoire.
La maman tient le café, tandis que les enfants et le père s’occupent de toutes les étapes de la culture et de la préparation du piment : du semis à la récolte, de l’équeutage au triage des piments bien rouges, du séchage au broyage jusqu’au conditionnement. La cueillette de ce piment, issu de l’agriculture biologique, est faite à la main à partir de la fin du mois d’août.